En quoi consiste le polissage métallique ?

polissage métallique

Au rythme de la surconsommation actuelle, les métaux (comme l’aluminium, le cuivre ou l’argent) s’épuisent, et ce phénomène s’accélère encore plus ces 80 dernières années. Par conséquent, dans l’optique d’une consommation plus responsable des matières premières, le recyclage et la rénovation des objets s’avèrent être la meilleure alternative proposée. En effet, il existe divers procédés pour restaurer et rénover les objets. Ils sont choisis en fonction de la qualité de ces derniers et en fonction des matières avec lesquelles ils ont été fabriqués. Par exemple, pour le cas du métal, la méthode du polissage permet de le restaurer et de lui redonner une seconde vie. L’utilisation d’un tel procédé permet d’éviter une surconsommation.

Comment décaper et désoxyder le métal ?

Avant de polir le métal, la première étape à franchir est le décapage de la peinture. En effet, au cours du temps, la peinture servant de couche protectrice au métal commence peu à peu à s’écailler. De ce fait, le métal s’oxyde bien plus facilement et son aspect esthétique s’altère.

Il existe divers types de procédés qui permettent de décaper la peinture d’une surface métallique :

  • L’utilisation d’un décapant chimique: c’est un produit chimique à appliquer sur la surface du métal, à l’aide d’un pinceau ou d’une brosse plate. Ensuite, muni d’une spatule ou d’un couteau, commencez à gratter la peinture. Toutefois, sachez que vous devez renouveler l’opération si la surface du métal présente plusieurs couches de peinture ;
  • Le Sablage: c’est une technique de polissage industriel qui consiste à projeter un abrasif sur le métal afin de décaper parfaitement sa surface. Attention, cette pratique est dédiée aux entreprises de polissage de métaux et de travaux de chaudronnerie comme POLISSAGE DU LOIR.
  • L’usage d’une brosse mécanique: c’est un outil pouvant être utilisé à la main ou placé sur une perceuse. Il permet également d’enlever les résidus de peinture sur le métal.

Ensuite, vient l’étape de la désoxydation. En effet, avec le perpétuel contact de l’air, le métal s’oxyde avec le temps. Ainsi, il est nécessaire de lui appliquer un produit afin d’enlever la rouille. Vous pouvez y procéder en utilisant  un oxydant chimique, et même de l’acide citrique.

Comment poncer le métal?

Poncer le métal permet d’obtenir une surface lisse et propre. Ainsi, il vous sera conseillé d’utiliser :

  • Une ponceuse ;
  • Une disqueuse ;
  • Une meuleuse ;
  • Une laine d’acier ;
  • Un papier abrasif.

Néanmoins, afin d’obtenir un meilleur résultat, il vous est conseillé de poncer dans le même sens, en appuyant fort sur la surface métallique. De plus, utilisez un abrasif de plus en plus fin, en commençant par un papier abrasif 60 en terminant par un papier abrasif extra fin.

Enfin, pour la dernière étape, nettoyez la surface avec un chiffon.

Comment polir le métal ?

Le polissage est l’étape de finition pour redonner vie et faire briller le métal. Ainsi, il aura l’aspect d’un objet neuf.

Cette étape nécessite, en premier lieu, un disque de polissage souple. C’est un outil composé de tissu, et sa qualité dépend de la fente du métal à polir. Pour cette étape, placez le disque sur la perceuse et appliquer de la pâte à polir.

Selon le résultat souhaité, il existe également divers types de pâte à polir :

– Pâte à polir à grains fins :

  • Bleue cuivre, acier ;
  • Rouge : l’argenterie, or, bijoux ;
  • Blanche : inox, métaux durs.

– Pâte à polir à grains mixtes :

  • Verte : Métaux durs et doux.

– Pâte à polir à gros grains :

  • Noire : Cuivre, laiton, acier, acier inoxydable ;
  • Marron : Cuivre, aluminium, laiton, métaux doux.

Pour effectuer le polissage, passez le disque de polissage, avec la pâte à polir, sur la surface du métal et adaptez l’intensité du polissage en fonction du résultat souhaité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*