Puits artésien : prix et législation

puits artésien

Un puits artésien est un moyen de prélever l’eau contenue dans les profondeurs du sous-sol et les couches dures. En effet, elle est exploitable avec les quantités d’eau prélevée. Mais dans cet article, on parlera plus du prix et de la législation régissant un puits artésien.

Lois et réglementation sur le forage d’un puits artésien

Si vous envisagez de faire un forage de puits artésien, il est important de tenir compte des éléments suivants. Le forage d’un puits artésien est régi par la loi 2015 de prélèvement des eaux et la protection du ministère de l’environnement.

Autorisation de forage d’un puits

Il faut une autorisation de forage du propriétaire pour construire un puits artésien, que ce soit pour un scellement ou un approfondissement de puits. Pour obtenir ce permis, il faut demander dans votre ville ou dans votre commune. Le prix de l’intervention dépend de chaque municipalité. L’entité qui va réaliser le travail de forage doit, quant à elle, fournir le numéro et le permis.

Les consignes à respecter

La construction d’un puits artésien doit respecter une distance de 15 mètres par rapport à un système étanche de traitement des eaux usées et une distance de 30 mètres à d’autres systèmes qui ne traitent pas les eaux usées. Cependant, si vous ne pouvez pas respecter la distance du champ d’épuration faute de terrain, vous pouvez le faire à une distance de 15 mètres en implantant une collerette de scellant autour du puits.

Sauf si vous envisagez de remplacer une installation déjà en place, on ne peut pas aménager un puits dans une plaine inondable d’un lac ou d’un cours d’eau. Si vous souhaitez profiter des services de professionnels en forage de puits artésien, confiez-vous à Morand Forages.

Conditions du sol

Si la formation rocheuse forée est à moins de 5 mètres de profondeur, il est nécessaire d’implanter une collerette de scellant malgré les conditions du puits mentionnées plus haut.

Les obligations du propriétaire après le forage

D’abord, il faut désinfecter le puits dès que le système de pompage est en marche. Ensuite, prélever un échantillon d’eau entre le 2è et le 30è jour selon la mise en marche de l’équipement de pompage et faire une analyse au laboratoire. Il faut également vérifier que le couvercle soit bien maintenu. Il est impératif d’éviter que l’eau reste près du tuyau d’acier. Et pour finir, il est primordial que l’installation de prélèvement d’eau soit accessible pour des fins d’inspection, d’entretien, de réparation et de désinfection.

Le prix d’un puits artésien

Il est difficile d’estimer le prix d’un forage avant d’inspecter le terrain. Il oscille entre 4000 et 12 000 euros, mais peut grimper selon le type de terrain et les besoins. Il est important de considérer quelques facteurs :

La nature du sol

S’il s’agit d’un forage dans la terre ou dans une autre matière instable, il est nécessaire d’utiliser un tuyau d’acier ou une gaine en PVC. Par contre, pour un forage dans un roc, les parois sont stables et il n’est pas nécessaire d’utiliser ce genre de tuyau.

L’accès au site

Logiquement, si le site est difficile à accéder, ou a besoin d’appareils supplémentaires, le prix sera assez cher. Pour faciliter l’accès au site, ci-après quelques conditions pour bien effectuer le travail :

– il est nécessaire d’avoir une hauteur de 13,15 m pour pouvoir passer sous les fils électriques ou d’autres installations.

– le lieu du forage doit posséder un espace minimum de 4 m de largeur, 16 m de longueur et de 13 m de hauteur.

– un chemin avec 4 m de largeur d’obstacles comme les arbres, des branches, des racines, etc est requis.

Tenir compte de la stabilité de l’emplacement de la foreuse

Si le sol est trop mou, il est utile de créer un chemin de roc concassé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*