3 astuces pour ne plus se tromper de pièce auto

Trouver une pièce compatible pour sa voiture n’est pas toujours chose facile. Surtout si vous n’êtes pas connaisseur dans la réparation auto, vous risquez de perdre du temps et de l’argent en achetant des pièces incompatibles. Découvrez ces conseils pour choisir la bonne référence de pièce automobile.

Prenez en considération la marque et le modèle de la pièce

Les premières informations à fournir lors d’un achat de pièces automobiles sont la marque et le modèle du véhicule. Ces renseignements de base sont importants étant donné que de nombreux constructeurs effectuent eux-mêmes la fabrication des pièces de rechange. L’acheteur peut, de cette manière, faire un premier tri des pièces.

Vous êtes déjà sur la bonne voie pour le choix des pièces détachées. Toutefois, ce n’est pas suffisant. Il faut également prendre en compte le numéro d’immatriculation du véhicule et la date de fabrication de la pièce. Cette date est importante vu que certains constructeurs décident de modifier les caractéristiques des alternateurs ou des batteries au fil des années.

Toutes les pièces détachées de voiture d’une marque ont des points de ressemblance à première vue, mais ils ne fonctionnent pas toutes de la même façon. Pour réussir votre achat, vous devez communiquer la marque, la date, le type et le nom précis des pièces détachées auprès du magasin de pièces automobiles.

N’oubliez pas la référence

Afin d’avoir la certitude d’acheter une pièce bien compatible avec votre voiture, les références suivantes vous aideront.

Souvent appelée OEM, la référence d’une pièce d’origine du véhicule est toujours inscrite sur la pièce. Elle correspond à la date de fabrication de la voiture, présentée avec des chiffres. Bon nombre de garagistes refusent de donner ce numéro afin qu’il achète lui-même les pièces. Pourtant, il est possible d’économiser de l’argent en cherchant le numéro de référence par vous-même. Il suffit de désassembler les vieilles pièces pour le trouver.

Chez les voitures de marque Peugeot ou Citroën, cette référence constructeur se trouve sur une étiquette. Elle est collée sur l’encadrement de la portière placée côté conducteur. Elle porte parfois le nom de numéro d’organisation du véhicule.

La référence à rechercher pour les véhicules de marque Audi, Skoda et toutes les voitures du groupe Volkswagen est le numéro de production. Ce code s’inscrit dans le carnet d’entretien du véhicule.

Si vous avez du mal à vous retrouver dans toutes ces références, vous n’avez qu’à vous adresser à un spécialiste de vente d’accessoires automobiles. Il se fera un plaisir de vous aider à dénicher le code, puis de vous conseiller dans votre choix.

Soyez certain de la compatibilité de la pièce de votre voiture

D’une manière générale, la pièce de rechange doit correspondre à la marque du véhicule pour que ce dernier puisse rouler à nouveau. Pour certaines voitures, pourtant, vous avez la possibilité d’acheter une pièce d’un véhicule lambda pour remplacer les plaquettes de frein ou les enjoliveurs d’un véhicule d’une autre marque. Il est possible, en effet, d’adapter les pièces détachées des voitures issues de constructeurs différents.

Pour ne pas commettre d’erreurs à l’achat, il est prudent de contacter un professionnel concernant la compatibilité d’une pièce à votre véhicule. Auprès des professionnels de vente de pièces de rechange à la Ferté-Berand comme EPA, ils disposent d’un vaste stock de pièces. Le conseil avisé de leur vendeur vous permettra d’avoir un large choix de pièces de rechange.

Si vous n’arrivez pas à obtenir l’avis d’un professionnel, il suffit de chercher les pièces détachées sur Internet. Pratique et peu coûteuse, cette option vous permet de visiter grand nombre de magasins en ligne en un rien de temps. Contacter et/ou demander l’avis d’un professionnel se font en toute confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*