Comment devenir un transporteur routier ?

Aujourd’hui, grâce notamment à la mondialisation, l’activité de transporteur routier ne cesse de croître. En effet, ce métier représente une vraie opportunité de carrière pour ceux qui sont intéressés par ce secteur. Cependant, cette activité est très réglementée. En effet, on ne devient pas transport routier du jour au lendemain. Plusieurs conditions doivent être remplies pour pouvoir exercer ce métier. Vous souhaitez ouvrir une entreprise de transport routier, mais vous ne savez pas quelles sont les démarches à suivre ? On vous explique tout dans cet article.

Les démarches à suivre pour ouvrir une entreprise de transport routier

Pour pouvoir exercer le métier de transporteur routier, vous devez être en possession d’une autorisation d’exercice de la fonction ou d’une LTI (Licence de Transport Intérieur) et être inscrit sur le registre de transport routier. De plus, vous devez remplir les trois autres conditions suivantes.

Être en possession d’une capacité professionnelle

Votre démarche pour la création de votre entreprise de transport routier commence par là. Cette capacité professionnelle équivaut à un diplôme qui atteste de votre connaissance du métier. Dans le secteur du transport, il existe deux types de capacité professionnelle :

-La capacité de transport léger de marchandise qu’on appelle aussi transport express. Cette capacité concerne les véhicules de moins de 3,5 tonnes.

-La capacité pour le transport lourd de marchandise. Celle-ci concerne les véhicules de plus de 3,5 tonnes.

Si vous n’êtes pas en possession d’une capacité, vous pouvez aussi bénéficier de celle de l’un de vos salariés ou d’un prestataire extérieur, lequel deviendra le gestionnaire de transport de votre entreprise. En d’autres termes, cette personne sera rémunérée et deviendra le directeur de l’entreprise.

Avoir une capacité financière

Et bien entendu, comme pour toutes les entreprises, pour pouvoir démarrer votre activité, vous devez disposer des ressources financières nécessaires pour garantir son bon fonctionnement. Ainsi, vous devez prouver que vous possédez des fonds propres nécessaires pour financer les différentes opérations, sans dépendre des paiements de vos clients. Les montants de ces fonds sont déterminés en fonction du nombre de véhicules que vous souhaitez exploiter. Actuellement, en métropole, un véhicule léger nécessite un fond de 1 800 euros (600 euros en France Outre-Mer), tandis que c’est 9 000 euros pour un poids lourd (6 000 euros en territoire Outre-Mer). Il peut éventuellement y avoir des mises à jour. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle les professionnels du secteur sont invités à visiter régulièrement le site service-public.fr, pour se tenir au courant des éventuelles mises à jour.

Justifier son honorabilité

Et enfin, pour pouvoir exercer, vous devez aussi justifier d’une honorabilité professionnelle. Cette mesure vise à protéger l’honorabilité de la profession, mais également à protéger les futurs clients de votre entreprise.

Pour que votre société soit déclarée honorable, ses dirigeants, son gestionnaire ainsi que ses associés ne doivent pas avoir fait l’objet d’une condamnation qui leur interdit d’exercer une profession commerciale ou industrielle. Cette condamnation peut être suite à un vol, une escroquerie ou à un quelconque délit ou infraction au code pénal, aux codes du travail, du commerce ou de la sécurité routière.

Une fois toutes ces conditions remplies, vous pourrez enfin effectuer une demande d’exercer à la DREAL (Direction de Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) et demander votre immatriculation auprès du Centre de Formalité des Entreprises (CFE) de votre ville ou de votre département.

Après ces démarches, votre entreprise pourra enfin exercer.

Votre transporteur routier en France

Pour l’acheminement de vos marchandises depuis ou vers Pâris, Lyon ou encore Toulouse, adressez-vous à TRANSPORTS COUSSEAU FILS. Établie à la Zone Anjou Actiparc Les Gats 49 160 à Longué-Jumelles, l’entreprise peut intervenir sur tout le territoire national pour le transport de marchandises et de containers. Par ailleurs, l’entreprise met aussi en location des bennes céréalières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*