Comment tirer profit de votre véhicule hors d’usage ?

véhicule

En 2018, plus de 89 millions de voitures ont été produites et vendues à travers le monde. Malheureusement, d’après les statistiques, plus de 82 % d’entre elles ne dépasseront pas le stade des 19 ans. C’est ce que les spécialistes nomment : des V.H.U ou Véhicule Hors d’Usage. Contrairement à ce que l’opinion publique peut penser, les véhicules hors d’usage ne sont pas seulement des voitures ayant atteint la trentaine. Ce sont surtout des véhicules dits « en fin de vie ». D’ailleurs, une automobile est classée « en fin de vie » pour différentes raisons, notamment à la suite d’un accident ou suite au fait qu’elle représente un danger notable. Cependant, tirer profit des V.H.U est-il envisageable ? La réponse est oui, c’est tout à fait possible ! Zoom.

Astuce n°1 : vendez-en les pièces détachées

L’une des meilleures astuces pour obtenir un peu de sou avec une voiture hors d’usage reste d’en vendre les pièces. Toutefois, vous ne pourrez vendre que les éléments mécaniques en très bon état. Ils serviront surtout à approvisionner le domaine de la vente de pièces détachées.

Pour cela, vous avez 3 possibilités :

  • Vendre en ligne sur des sites spécialisés ;
  • Vous rendre chez un concessionnaire ;
  • Participer à une foire aux pièces détachées.

Néanmoins, que ce soit l’une ou l’autre de ces possibilités, sachez que les pièces de votre voiture qui intéressent le plus les revendeurs sont les éléments du moteur (embrayage, culasse ; turbo, injecteur, démarreur ; filtre à air, bougie, filtre à carburant ; kit de distribution, etc.) et ceux de l’échappement (pot catalytique et silencieux).

Astuce n°2 : vendez-la à la casse par un professionnel

Bien que ce soit douloureux, la vente d’un véhicule chez un professionnel du rachat de voiture accidentée ou usagée est également bénéfique sur le plan monétaire. Le prix sera fixé en quelques minutes et vous pourrez repartir l’esprit tranquille, car vous laisserez votre butin à une équipe de professionnel.

Si vous vous demandez ce qui se passera par la suite, selon l’ampleur des dégâts, l’expert peut soit en vendre les pièces, soit retaper la voiture pour lui redonner un nouveau souffle de vie dans le monde du transport privé.

Pour vendre votre voiture à la casse, munissez-vous :

  • d’un formulaire de cession ;
  • du certificat d’immatriculation ;
  • du justificatif de propriété pour les voitures de plus de 30 ans.

Astuce n°3 : vendez-la à un particulier

Il est risqué de vendre une V.H.U en ayant pertinemment connaissance de son état. Pourtant, de plus en plus de particuliers préfèrent opter pour cette solution. Ils s’essayent au reconditionnement des V.H.U en les retapant eux-mêmes. C’est une alternative possible afin de tirer profit de votre véhicule hors d’usage, sauf qu’elle n’est pas toujours fructueuse et dépend surtout des demandes sur le marché.

Attention, lors d’une vente entre particuliers, il est possible pour l’acheteur de vous poursuivre en justice si vous omettez de l’informer sur l’état V.H.U de votre véhicule. L’amende peut aller jusqu’à 7 500 € avec 6 mois d’emprisonnement.

Astuce n°4 : cédez-la à une association

C’est une procédure peu commune, mais de plus en plus répandue. Si aucune des astuces mentionnées ci-dessus ne vous intéresse, il vous est tout à fait possible de céder votre voiture au profit d’une association. En effet, garder un V.H.U est passible d’une amende salée et de quelques mois à l’ombre. Pour éviter une telle situation, pourquoi ne pas simplement céder votre véhicule ? Il existe plusieurs organismes ou associations caritatives qui seront ravis d’accueillir votre don. À vous de faire votre choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*