Focus sur les médicaments sans ordonnance

Focus sur les médicaments sans ordonnance

De nos jours, plusieurs pharmacies disposent de médicaments que vous pouvez choisir vous-même sans consulter un médecin. C’est ce qu’on appelle les médicaments en accès libre. Ainsi, bon nombre de malades achètent ces médicaments sans ordonnance. Toutefois, il y a quelques restrictions à respecter afin de ne pas causer de problème sur votre santé. Lisez l’article pour plus de détails.

Les médicaments autorisés en libre accès

Tous les médicaments dans les pharmacies ne sont pas éligibles à l’accès direct. Voici une liste qui vous aide à les connaître. Cette liste est ratifiée par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et de produits de santé ou ANSM.

Le CBD

Tous les médicaments produits à base de CBD, autrement connu sous le nom de cannabidiol, une molécule issue de la feuille de cannabis ou de chanvre, sont disponibles dans les pharmacies sans présentation d’ordonnance. Contrairement au THC, une autre composition active du cannabis, ce dernier est dépourvu de propriétés hallucinogènes. Le CBD n’est pas non plus considéré comme une drogue. Par ailleurs, c’est une molécule qui est fortement recommandée pour afficher un taux de THC audessous de 0,2 %. De plus, la prise de médicaments contenant le CBD n’entraîne pas une dépendance chez les patients. Le CBD a un effet calmant, c’est-à-dire qu’il peut nous éloigner du stress, de l’anxiété, etc. A part cela, il optimise le sommeil. Néanmoins, il convient d’éviter la prise de ce médicament lorsque vous suivez un traitement médical.

Le paracétamol

Le paracétamol figure aussi dans la liste des médicaments en libre accès. Ce comprimé est le médicament le plus utilisé dans la vie courante. Ainsi, les consommateurs peuvent l’acheter à la pharmacie même sans présenter une ordonnance. Il aide à soulager les petits maux comme les maux de tête, les petites douleurs et aussi la fièvre. Faites bien attention, car la prise excessive de ce médicament peut avoir des effets indésirables. Donc, il est conseillé de toujours demander l’avis du pharmacien qui le délivre afin de connaître son bon usage.

Les législations sur les médicaments en libre accès

Les pharmacies en ligne sont la cause principale de l’accès libre aux médicaments, car elles permettent d’avoir un accès facile aux produits qu’elles vendent. Cependant, elles ne peuvent pas fournir tous les médicaments dont les patients ont besoin. Effectivement, des articles législatifs régissent la vente de médicaments en ligne. Ainsi, d’après l’ordonnance du 19 novembre 2012 et l’article L.5 125-34 du code de la santé publique, les pharmacies en ligne ne peuvent donner que le 10 % des médicaments enregistrés dans les officines physiques. Mis à part cela, le conseil d’État européen autorise les pharmacies en ligne à vendre plus de 3 000 médicaments. Les pharmaciens en ligne se doivent ainsi de posséder des bonnes connaissances sur chaque type de médicament, le but étant de fournir des directives correctes et claires aux consommateurs. Par ailleurs, il convient également de faire régulièrement une mise à jour des produits pour éviter la commercialisation des médicaments dépassant la date de péremption.

Les obligations des pharmacies en ligne sans ordonnance

D’après l’ordonnance du 19 novembre 2012, la commande des consommateurs doit être bien traitée de manière personnelle. Cette commande doit impérativement être effectuée dans l’officine physique. Les médicaments à commercialiser doivent comporter les informations de base nécessaires à leur usage telles que le nom, le dosage à chaque prise pour chaque tranche d’âge, les indications, la présentation. En outre, le frais de livraison s’ajoute au prix du médicament commandé. Alors, les prix proposés doivent être relativement réduits. A part cela, les notices doivent s’afficher avec le médicament pour permettre aux consommateurs de les lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*