Marbrerie funéraire : un art dédié à une bien triste commémoration

Lors du‭ ‬sombre évènement‭ ‬qu’est la perte d’un proche,‭ ‬les‭ ‬entreprises de pompes funèbres sont les premières‭ ‬à offrir leurs services‭ ‬pour s’occuper de‭ ‬l‭’‬organisation‭ ‬des obsèques du défunt.‭ ‬Mais,‭ ‬à part les actions qui se portent directement sur le corps de ce dernier,‭ ‬d’autres nécessités tournant autour de l’enterrement se font aussi sentir.‭ ‬Il en est ainsi des objets de décoration‭ ‬et la préparation des‭ ‬pierres tombales ou des monuments.‭ ‬C’est principalement sur ces‭ ‬derniers‭ ‬points là que la‭ «‬ marbrerie funéraire ‭» ‬tient un rôle important,‭ ‬surtout pour le sépulcre du défunt.‭ ‬

Qu’est-ce que la marbrerie funéraire ‭?

La marbrerie funéraire se consacre à la création et la pose des décorations pour les monuments funéraires.‭ ‬Ces‭ ‬derniers peuvent aller de diverses petites sculptures jusqu’à des grandes architectures comme celles d’un mausolée.‭ ‬On peut en citer en exemple‭ ‬le célèbre‭ «‬ Mausolée d’Halicarnasse ‭» ‬qui‭ ‬est‭ ‬la‭ ‬cinquième Merveille du monde.‭ ‬Les sépultures constituent‭ ‬l’élément le plus demandé en marbrerie funéraire.‭ ‬Celle-ci permet de mettre une surplus de valeur aux hommages et aux souvenirs du défunt tout en permettant de faire remarquer l’emplacement de la tombe dans‭ ‬le cimetière.‭

‬Qui travaille sur la marbrerie funéraire ‭?‬

Lorsqu’on parle de marbrerie le premier individu concerné par le métier est évidemment le marbrier.‭ ‬Son travail se base sur le commerce du marbre et sa transformation en objet d’art,‭ ‬selon les commandes du client.‭ ‬Pour le‭ ‬marbrier funéraire,‭ ‬il peut être proposé par‭ ‬l‭’‬entreprise‭ ‬de pompes funèbres qui offre au client son service‭ ‬mais il peut aussi très bien travailler en solo et proposer‭ ‬lui même ses offres à des particuliers.‭ ‬Tailler les marbres et les polir,‭ ‬effectuer des gravures sur la pierre tombale ou sur la stèle,‭ ‬font partie de ses travaux.‭ ‬En quelques mots,‭ ‬il peut s’occuper de la personnalisation de la dernière demeure du défunt et y faire figurer à jamais les grands hommages que lui ont rendu ceux qu’il a laissé.
Par ailleurs,‭ ‬l’artisan ne se limite pas seulement à la sculpture du marbre mais il peint aussi à la cire.‭ ‬Ce travail,‭ ‬qui se pratiquait déjà depuis l’Antiquité,‭ ‬se nomme‭ «‬ Peinture à l’encaustique ‭»‬.‭ ‬Ainsi,‭ ‬l’encaustique est utilisé par le marbrier pour rajouter un décor luisant sur son œuvre et augmenter le brillant des surfaces qu’il travaille.‭
‬Comme la marbrerie ne se limite pas aux décorations funèbres,‭ ‬l’artisan peut aussi proposer un travail de sculpture en dehors des thèmes sombres de la mort. Nous avons par exemple le Marbres du Panthénon de Phidias et de ses assistants dans les musées du Royaume-Uni, l’Aphrodite de Milos de Alexandros d’Antioche au musée du Louvre, le David par Michelangelo à Florence.

Quels sont les plus belles œuvres de la marbrerie funéraire‭ ?

Quand on parle de marbrerie funéraire,‭ ‬il est évident que le marbrier‭ ‬concerné se penche sur des ouvrages mortuaires.‭ ‬Donc,‭ ‬ses œuvres s‭’‬orientent pour‭ ‬les pierres tombales,‭ ‬les enfeus,‭ ‬les chapelles funéraires,‭ ‬les décorations funéraires,‭ ‬les cavurnes ou les colombariums.‭
‬Aux États-Unis,‭ ‬plus précisément au Desert Memorial Park,‭ ‬Cathedral City de Californie,‭ ‬se trouve un des plus beaux épitaphes que la musique ait connu,‭ ‬suite à l’inhumation de la figure emblématique‭ «‬ Frank Sinatra ‭»‬.‭ ‬Cette stèle cite les paroles suivantes :‭ «‬ The Best Is Yet To Come ‭»‬,‭ ‬traduites par‭ «‬ Le meilleur est encore à venir ‭»‬.
Nous avons aussi‭ ‬l’Égypte qui nous fait découvrir sa célèbre chapelle funéraire de Nakhmaton,‭ ‬dans la Vallée des Nobles,‭ ‬en nous faisant part des célèbres récits de Ramsès II,‭ ‬grâce aux incroyables hiéroglyphes scrutés sur les murs de la chapelle elle-même.‭
‬Et pour finir,‭ ‬on part à la découverte de l’Italie,‭ ‬notamment Rome,‭ ‬la ville ayant le plus de sites historiques dans presque toute l’Europe,‭ ‬avec son célèbre‭ «‬ colombarium de Pomponius Hylas ‭»‬,‭ ‬créé au premier siècle après Jésus Christ et découvert par Giampetro Campana en‭ ‬1831.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*